05 46 48 09 03

La maison

Le vignoble

La première richesse du cognac est l’endroit où il naît : le terroir. La famille Bertrand travaille sur un domaine avoisinant les 90 hectares. L’ensemble de ce domaine est situé dans le second cru de l’AOC cognac, la Petite Champagne, et plus précisément au sein de celui-ci entre les villes de Jonzac et d’Archiac. Assise parmi les plus beaux coteaux calcaires de ce cru, on a coutume de définir cette zone où se situe le Domaine des Brissons de Laage la « Petite Fine Champagne ». Ce « micro-cru » est réputé pour la puissance, l’élégance, la complexité aromatique et le potentiel de garde de ses eaux-de-vie.Le vignoble de la famille Bertrand est principalement planté sur des veines calcaires et se partage en trois grands ensembles parcellaires. Le premier bloc est celui des Brissons qui compte une quarantaine d’hectares autour de la propriété familiale. La deuxième parcelle d’une dizaine d’hectares s’épanouit au lieu-dit Chez Bruneteau. Enfin, une quarantaine d’hectares constitue le prestigieux terroir à Laage où domine le moulin de Bel Air, devenu l’emblème de la maison et naturellement visible sur les étiquettes. « C’est avec cette passion du lieu, conjuguant une géologie exceptionnelle et une longue histoire familiale, que nous cherchons à extraire le meilleur de cette mosaïque parcellaire, c’est une performance qui s’étend sur toute l’année », souligne le responsable du domaine Samuel Bertrand en associant le directeur technique Hervé Cormelier et toute son équipe.

Le vigneron

Le vignoble décrit plus haut est un patrimoine que Samuel Bertrand, le chef de culture Hervé Cormelier et le reste de l’équipe entretiennent avec le plus de précision possible et dans le souci de l’environnement. Les pieds de vignes sont renouvelés pour une part de 3 à 5% chaque année pour pallier à la vieillesse du plant, aux maladies du bois, avec toujours cette quête qualitative des meilleures terres à vignes. Fidèle à l’encépagement de la région productrice de cognac, la très grande majorité du vignoble des Brissons de Laage est constituée du cépage ugni blanc dont la qualité organoleptique des jus et les rendements sont adéquats. Il faut rappeler que les vins à distiller doivent avoir une belle trame acide et qu’il faut à peu près dix litres de vins pour élaborer un litre d’eau-de-vie. Toutefois, si les sols particulièrement crayeux de la Petite Fine Champagne protègent la vigne en régulant l’humidité, ils limitent aussi les rendements, gage de qualité. On trouve aussi sur certaines parcelles du colombard, un autre cépage idéal pour le cognac. La famille Bertrand cultive enfin quelques hectares de merlot et de cabernet pour l’élaboration du pineau rosé, ce célèbre moût de raisins muté avec du cognac. De la taille aux vendanges, en passant par le travail des sols et le relevage, la tâche en amont des vignerons décidera de la qualité des nectars. « Le moment crucial demeure celui des vendanges pour trouver la meilleure maturité du raisin en fonction des parcelles, des expositions de la vigne, de son âge, ce sont autant de paramètres », explique Samuel Bertrand.

La distillation

Des travaux à la vigne jusqu’à la distillation, Samuel Bertrand aime dire qu’il a appris la grande partie de son savoir-faire auprès des anciens. Après les vendanges, les raisins fermentent pour obtenir un vin blanc. Sans aucun ajout de souffre, ce vin doit être brûlé durant la campagne de distillation, c’est-à-dire avant le 31 mars comme la loi l’exige. Le cahier des charges de l’AOC cognac impose une double distillation. C’est un moment privilégié auprès des alambics en cuivre avec son lot d’arômes et de chaleur. Ainsi, l’hiver est aussi une heureuse saison pour visiter la région et c’est pour cela que la famille Bertrand reçoit toute l’année. Samuel et son équipe travaillent avec trois alambics en respectant au mieux les sélections parcellaires et toujours gagner en précision. Par tradition, on distille sur lies au domaine des Brissons de Laage, c’est-à-dire en brûlant les vins non filtrés dans le but d’obtenir des eaux-de-vie riches et très aromatiques. Jour et nuit, Samuel et son équipe se relaient auprès des chaudières pour suivre au plus près les étapes de la chauffe (premier passage, deuxième passage, cœur de chauffe…). « La période de la distillation est un aboutissement, c’est le premier ressenti du travail opéré au vignoble, c’est le résultat de toute une année et on commence à personnaliser nos eaux-de-vie, nos cognacs d’artisan », explique-t-il. Car après une minutieuse sélection, les meilleures eaux-de-vie auront droit à un vieillissement plus long.

Le chai

Dans le silence des chais de la région de Cognac, on prend la mesure du temps qui passe. S’il est une qualité pour produire de grandes eaux-de-vie, c’est celle de la patience. « Il faut que le vieillissement des cognacs rende compte de la qualité du terroir et de la distillation, le reste de l’histoire est un suivi méthodique pour songer aux futurs assemblages », précise Thomas J. Hall, le mari de Thérèse Bertrand. Originaire du Tennessee, diplômé de physique puis formé au développement durable, il est désormais le gardien du temple en tant que maître de chai et il est toujours dans l’échange avec son épouse, son beau-frère Samuel et son beau-père Jean-François. C’est aussi un travail d’équipe. Les jeunes eaux-de-vie de la maison Bertrand passent les six premiers mois dans des fûts neufs en chêne du Limousin – à gros grains – qui proviennent des tonnelleries voisines. Puis elles connaissent un long vieillissement dans des fûts plus anciens, appelés fûts roux. Le domaine des Brissons de Laage dispose de cinq bâtiments, autant de chais avec leur particularisme. Le chai Garnier contient les jeunes eaux-de-vie. Les pineaux des Charentes se polissent dans le chai Pressoir. Les vieilles eaux-de-vie sommeillent dans le chai Neuf et dans le chai de la Cour qui est le plus humide. Enfin, le chai de l’Ancienne Distillerie dispose de tonneaux de grosses contenances destinés à faire les assemblages. « La diversité de nos chais est une force pour enrichir la palette aromatique », assure Thomas.

Le style Bertrand

Toutes les eaux-de-vie proviennent exclusivement du domaine où la Petite Fine Champagne est connue pour rivaliser avec le premier Cru de l’AOC, à savoir la Grande Champagne. La signature des cognacs Bertrand est la somme de toutes les étapes décrites plus haut. Les terroirs, la distillation sur lies, le vieillissement impriment un style propre à la maison Bertrand. « Il faut jongler avec les eaux-de-vie très structurées et complexes des coteaux de Laage, de Chez Bruneteau et celles du plateau des Brissons, très aromatiques, très florales », explique Samuel Bertrand. « On connaît très bien nos produits, nous sommes les héritiers d’un style et nous devons le transmettre, en cela l’assemblage est un puzzle scientifique et culturel qui relève du savoir-faire », ajoute Thérèse. Régulièrement, les membres de la famille se réunissent en comité de dégustation et les échanges aboutissent à des assemblages sur-mesure. Propre à l’esprit de la région, le cœur de la gamme (VS, VSOP, Napoléon, XO) est toujours de qualité constante pour satisfaire la clientèle historique autant que fidèle. Elle est aussi destinée au monde de la mixologie. Par ailleurs, de temps à autre, la famille délivre des chais des lots exceptionnels pour faire des séries limitées (Héritage) qui sont des hommages aux ancêtres et qui s’adressent à des amateurs, des collectionneurs, des geeks du cognac. Enfin, les pineaux des Charentes sont élaborés dans le même esprit qualitatif, riche, pour élargir au maximum la palette aromatique, d’un pineau blanc, d’un vieux pineau blanc et d’un pineau rosé.

Récompenses

2020
Pineau des Charentes Blanc

Sélectionné par le Guide Hachette des Vins 2020

2017
Maison de Cognac de l'année

Berlin International Spirits Competition

2017
Cognac VSOP : Médaille d'Or

Berlin International Spirits Competition

2017
Cognac VS : Médaille d'Argent

Berlin International Spirits Competition

2017
Pineau des Charentes Rosé

Sélectionné par le Guide Hachette des Vins 2017

2017
Vieux Pineau des Charentes Blanc

Sélectionné par Vins Terroirs Authentiques Belgique

2017
Vieux Pineau des Charentes Rosé

Sélectionné par Vins Terroirs Authentiques Belgique

2017
Pineau des Charentes Rosé

Sélectionné par Vins Terroirs Authentiques Belgique

2014
Cognac XO : Médaille D'Or

Beverage Testing Institute of Chicago

2014
Cognac Napoléon: Médaille D'Or

Beverage Testing Institute of Chicago

2012
Cognac XO : Médaille D'Or

Concours Général Agricole de Paris

2012
Vieux Pineau des Charentes Rosé : Médaille de Bronze

Concours Général Agricole de Paris

2012
Cognac VSOP

Prix des Vinalies

2012
Vieux Pineau des Charentes Blanc

Prix des Vinalies